Faites pousser des roses à partir de boutures avec ce papier toilette

Dans cet article, vous apprendrez à reproduire des roses par bouturage, de manière très simple et simple, vous pourrez avoir votre propre rosier.

Rien de plus beau que d’avoir un rosier décorant notre jardin avec de belles roses. Nous pouvons le faire de manière très simple grâce à des boutures et grâce à un produit essentiel que nous utilisons très fréquemment dans notre maison, le papier toilette.

Astuce avec du papier toilette pour reproduire des roses en les découpant

Croyez-le ou non, ce sera un produit très utile pour développer des racines sur une bouture. Bref, on enveloppera une partie de la bouture avec un peu de papier toilette, puis on les humidifiera et on les mettra dans un pot.

En l’espace de 3 à 4 semaines, nous avons déjà nos boutures avec racines, prêtes à être repiquées. Sans aucun doute, c’est la meilleure méthode pour réaliser des rosiers rapidement et efficacement.

Conseils pour faire pousser des roses

Pour cette astuce, nous vous recommandons d’utiliser des boutures d’un rosier de votre choix, vous ne devez pas utiliser les roses des bouquets car elles ne fonctionneront pas.

Lorsque nous cultivons des roses par bouturage, le facteur clé qui déterminera le succès de la croissance des racines sera l’humidité. C’est pourquoi le papier toilette sera d’une grande aide, pour garder la base de notre coupe humide et en mesure de se développer.

En suivant les étapes ci-dessous, la propagation sera efficace à 100 % :

Premier pas

  • Pour que notre reproduction soit un succès complet, la première et fondamentale chose que nous devrons faire est de choisir une bouture qui a l’air saine. C’est-à-dire qu’il a l’air sain, fort et exempt de peste.
  • Une fois que nous l’avons sélectionné, à l’aide de ciseaux pointus et désinfectés, nous couperons les tiges d’environ 20 cm de long.
  • Ensuite, nous allons nettoyer la bouture, en enlevant toutes les feuilles et en coupant les deux extrémités avec une coupe d’environ 45 degrés. On peut couper le bout des épines, pour ne pas se piquer en le manipulant.

Deuxième pas

  • Si nous voulons, comme pour aider à la bouture, nous pouvons le mettre dans des hormones pour l’enracinement, mais ce n’est pas indispensable. Généralement, c’est quelque chose qui s’obtient dans toutes les pépinières, mais comme nous l’avons mentionné, ce n’est pas quelque chose d’essentiel.
  • Maintenant, nous allons prendre l’une des extrémités de la découpe et l’envelopper de 4 couches de papier toilette. Nous n’avons qu’à enrouler la moitié, sinon la tige manquera d’oxygène et les racines ne germeront pas.
  • Nous pouvons utiliser du papier toilette, des serviettes en papier ou des mouchoirs jetables.

Troisième étape

  • Une fois toutes les tiges enveloppées, nous les vaporiserons d’eau à l’aide d’un atomiseur, dans la partie où se trouve le papier. Nous ferons cela pour que le papier adhère bien à la tige.
  • Nous prenons les boutures et les plaçons dans un pot avec 1/4 de terre. Pendant que nous les accueillons, nous devons faire attention à ce qu’aucun papier ne sorte, car c’est ce qui maintiendra l’humidité dans la tige pour l’enracinement.
  • La terre que nous allons utiliser pour le pot doit être un mélange qui facilite le drainage.

Quatrième étape

  • Nous allons maintenant finir de recouvrir les boutures avec un peu plus de terre, mais nous vous conseillons de ne le faire qu’en deux, pour recouvrir la partie qui est enroulée. Ensuite on arrosera comme de la pluie, pour laisser le sol bien humidifié.
  • Enfin, nous placerons le pot dans un endroit où il reçoit beaucoup de lumière mais pas de lumière directe du soleil.
  • On arrosera régulièrement sous forme de pluie pour garder le sol semi-humide, puisque les tiges doivent maintenir une certaine humidité mais le sol ne doit pas être gorgé d’eau.

Cinquième étape

  • A environ 4 semaines, nous commencerons à voir les premières feuilles. Ce sera un signe que notre astuce a réussi.
  • Maintenant, nous allons retirer soigneusement les boutures du pot, retirer le papier et vérifier l’état des racines. Ils auront sûrement déjà un couple, nos boutures seront prêtes à devenir une plante.
  • On va rincer une à une pour enlever le reste du papier adhérent et une fois les racines déjà propres, on va les planter en pot ou directement au jardin.
  • Ils s’enracinent généralement rapidement dans le sol, vos plantes n’arrêteront pas de générer de nouvelles feuilles !

 

Comment entretenir un rosier

Les roses, malgré ce que beaucoup pensent, ne sont pas du tout des plantes compliquées à avoir dans son jardin. Cependant, certains soins sont indispensables pour qu’ils poussent en bonne santé et ne cessent pas de fleurir.

Voici les principaux soins pour que l’entretien de votre rosier soit une réussite :

  • Les rosiers doivent être fertilisés, ils ont besoin des nutriments contenus dans la matière organique, donc les engrais tels que l’humus de vers de terre, le potassium et l’azote sont idéaux pour eux.
  • Lorsque nous allons les payer, n’oubliez pas que cela ne se fait qu’au début du printemps. Il faut le faire à cette saison de l’année, car c’est à ce moment que les rosiers commencent à se développer et concentrent toute leur énergie à la floraison.
  • Tant que nous lui donnons un arrosage profond tous les 3 à 4 jours, tout ira bien, un arrosage profond et abondant est recommandé, en essayant toujours d’éviter les arrosages quotidiens avec peu d’eau.
  • Un autre facteur à prendre en compte lorsque nous avons des rosiers est les parasites. Les roses sont sensibles au développement fongique et aux attaques de pucerons, nous devons donc faire attention et toujours vérifier leurs feuilles et leurs tiges. Si nous voyons que ceux-ci changent de couleur ou sont à moitié flétris, prenons les mesures nécessaires pour lutter contre le ravageur qui l’affecte.