Le secret pour prendre soin de l’orchidée à la maison sans la laisser se faner

L’orchidée est une fleur merveilleuse qui ne nécessite pas d’attention particulière, au contraire elle vit en fait de manière assez indépendante. Cependant, il y a quelques précautions à toujours garder à l’esprit car certains faux pas pourraient compromettre sa croissance luxuriante et le maintien à long terme de la plante.

Les orchidées sont des plantes qui poussent naturellement dans les régions tropicales et subtropicales. Certaines espèces, cependant, naissent également en Europe et sur le territoire italien.

Leurs couleurs vives et variées les rendent populaires et populaires dans les maisons et les jardins. Très souvent, cependant, on les laisse mourir, car on ne sait pas comment les soigner. Dans cet article, nous allons essayer de vous aider à comprendre comment prendre soin des orchidées , en tenant compte de toutes leurs caractéristiques et besoins.

Caractéristiques de l’orchidée

Les plantes d’orchidées sont particulièrement variées : en effet, il existe dans la nature plus de 20 000 espèces, regroupées en près de 700 genres. Ils poussent dans des zones très chaudes et humides et poussent près des troncs d’arbres et des rochers.

Un cas distinct sont les orchidées terricoles, qui poussent dans des régions plus tempérées, comme l’Europe et diffèrent des autres parce qu’elles ont leurs racines dans le sol.

En général, toutes les orchidées ont une forme typique et reconnaissable ; leur couleur, en revanche, peut être variée.Il existe trois espèces que l’on trouve le plus facilement sur le marché : le phalaenopsis, le dendrobium et le cymbidium.

Comment faire pousser des orchidées à l’intérieur

En plus d’être belles, les orchidées sont des plantes délicates qui doivent être traitées avec soin. Ci-dessous, vous trouverez tous les aspects dont vous devez vous soucier pour éviter que la plante ne se dessèche, ne tombe malade ou, pire, ne meure. Il faut se soucier de la lumière et de l’eau qu’elle reçoit, mais aussi bien traiter le sol et vérifier la température à laquelle il est exposé de jour comme de nuit.

La lumière

Placez les plantes d’orchidées en direction de la fenêtre ou du balcon, mais évitez l’exposition directe et le contact avec la source de chaleur.

Par conséquent, ne placez pas la plante sur le balcon ou au centre du jardin, mais placez-la derrière un auvent ou sous un auvent, afin qu’elle puisse avoir un abri. En particulier, le contact direct doit être évité pendant la période de repos de la plante.

Eau et arrosage

L’orchidée a besoin de vivre dans un environnement humide, mais cela ne veut pas dire qu’elle doit être remplie d’eau tous les jours. Arrosez-le tous les 5 à 7 jours. Le plus souvent cependant, les feuilles doivent être traitées : vaporisez-les souvent, en utilisant de l’eau déminéralisée.

Pour les mois d’été, quand trop de chaleur risque de rendre l’environnement particulièrement sec, procurez-vous un humidificateur, afin que la plante pousse toujours dans un environnement idéal et favorable.

Le sol

Faites également attention au terreau. Créez un sol mixte en combinant du charbon de bois, des coquillages et des morceaux d’écorce. L’important est de créer un environnement poreux dans lequel l’humidité n’est ni trop ni trop peu. Parmi les plus recommandés figurent le sol à grain fin et le mélange moyen. En particulier, le premier rend le rempotage plus facile et plus sûr.

Température et climat idéaux

La température idéale pour faire pousser des orchidées de manière saine et s’assurer qu’elles durent dans le temps est de 22°-23°, ce qui est typique d’un appartement.

Ils pourraient survivre même au contact de températures plus élevées, tant que l’environnement dans lequel ils se trouvent est ventilé et pas complètement exposé à la lumière.

Propagation

Généralement, la propagation des graines peut se faire à l’intérieur. Créer un environnement stérile et particulièrement propre. Placez deux graines sous la surface du pot à la fois et assurez-vous que le sol est de qualité.

Les orchidées germent lentement, mais vous pouvez les stimuler avec de l’engrais. Les plus recommandés sont les engrais faits maison , à base d’ingrédients naturels.

Rempotage

Lors du repiquage d’une plante, veillez à ne pas abîmer les racines, sa partie la plus délicate. Éliminez les racines mortes et pourries à l’aide de ciseaux.

La quantité de terre ne doit pas être excessive, les racines doivent être légèrement recouvertes, afin qu’elles puissent adhérer plus facilement aux parois du pot.

Le bon vase

Pour savoir quel pot est le bon, vous devez prendre en compte le type d’orchidée que vous avez acheté.

En général, mieux vaut opter pour un pot perforé, afin que le drainage soit facilité et que l’humidité ne stagne pas. Pour maintenir la température et la chaleur au bon niveau, ajoutez une soucoupe en argile.

Floraison

Comment faire refleurir une orchidée ? La solution réside dans le changement de température. Dans la nature, en effet, les orchidées refleurissent après une période de repos qui coïncide avec l’hiver, lorsque les températures sont plus basses. Par conséquent, exposer votre plante à des températures plus basses que d’habitude garantira que, une fois exposées à nouveau à leur température idéale, elles pourront refleurir.

Le moment de la floraison dépend d’une espèce à l’autre.