Comment avoir le laurier toujours beau même sur le balcon avec ces 4 astuces des jardiniers

Ses feuilles parfumées , dans l’Antiquité, sont devenues un symbole de légendes et d’histoires fantastiques, prouvant que le charme de cette plante est véritablement millénaire : nous parlons bien du Laurier .

De forme ovale et pointue , d’ une couleur brillante et vert clair, les feuilles de laurier sont souvent utilisées comme condiment dans la préparation de plats et de mets .

Cependant, le conserver en pot sur le balcon n’est pas toujours facile. Parfois on fait une mauvaise exposition, d’autre un arrosage : une petite erreur suffit pour exposer cette plante à des risques et compromettre sa santé.

Voici cependant 3 + 1 astuces pour la garder belle , saine et parfumée sur le balcon avec peu d’effort !

Utilisez un pot étroit

Lorsque cette plante, qui est normalement conservée au sol dans le jardin, est conservée sur le balcon, il convient d’utiliser un pot pas trop grand .

Les racines , en fait, s’étendent plus profondément qu’en largeur. De plus, le laurier pousse bien lorsque ses racines sont un peu serrées et que la croissance est ainsi maîtrisée. De cette façon, vous ne risquez pas de faire pousser votre plante.

L’idéal, pour un laurier de taille moyenne, est d’utiliser un pot d’environ 60 centimètres de diamètre .

Rempotez tous les 2-3 ans : n’ayez pas peur si les racines sortent un peu du pot, c’est un phénomène assez normal pour cette plante.

 

Exposer au soleil direct

Les feuilles de laurier poussent plus rapidement , plus denses et encore plus parfumées lorsqu’elles sont exposées à la lumière directe du soleil .

Par conséquent, placez la plante dans un endroit où il y a beaucoup de lumière et très peu d’ombre. Attention toutefois lorsque les températures augmentent fortement ( plus de 27°C ) et que l’ensoleillement est excessivement fort : dans ces cas, il faut éviter l’exposition directe au soleil qui pourrait brûler les feuilles les plus délicates .

Si vous ne pouvez pas déplacer la plante , recouvrez-la d’une bâche protectrice .

En règle générale, cette plante survit également à la lumière indirecte du soleil et à l’ombre partielle , étant toujours assez résistante, mais l’état de ses feuilles peut être affecté.

NB : en cas de difficultés de culture, demander immédiatement conseil à un expert.

Aussi l’eau d’en bas

Comme nous l’avons déjà dit, les racines du laurier sont très profondes . Par conséquent, il est nécessaire de bien arroser afin d’amener l’eau jusqu’à la partie la plus basse du sol.

Pour cela, en plus d’arroser par le haut, vous arrosez également par le bas . Comme, comment? Il suffit de mettre un peu d’eau dans la soucoupe (pas trop) et d’attendre que la terre l’absorbe.

N’oubliez pas que le laurier a besoin de beaucoup d’eau , surtout pendant les mois chauds où la température devient torride , sinon ses feuilles se faneront très rapidement.

Attention : bien que le laurier ait besoin de beaucoup d’arrosage, il ne faut jamais en abuser , surtout pendant les mois froids où les besoins en eau baissent.

 

Fertiliser

Le laurier n’a pas un besoin essentiel de fertilisation, mais si vous le gardez en pot, c’est un excellent moyen de le garder fort .

Choisissez un engrais équilibré , c’est-à-dire avec des quantités égales d’azote, de phosphore et de potassium. Alternativement, vous pouvez essayer des engrais naturels de bricolage, comme le marc de café ou la cendre de bois , en répandant ces substances directement sur le sol de la plante. Vous trouverez ici quelques conseils sur l’utilisation du marc de café dans le jardin.

Si vous achetez un engrais liquide , il vous suffira de le diluer dans l’eau d’arrosage.

N’oubliez pas également de n’administrer que pendant les mois chauds, donc au printemps et en été et en suivant les instructions de fabrication du produit.