Comment planter et cultiver la coriandre biologique

La coriandre est un incontournable de la cuisine dans de nombreuses régions d’Asie, d’Inde et des Amériques, et elle a une saveur distincte, mais il faut dire qu’elle ajoute beaucoup de saveur et d’arôme aux plats. Également connue sous le nom de persil arabe ou persil chinois, cette herbe aromatique annuelle est facile à cultiver, à planter, à entretenir et à récolter. Apprenez à cultiver la coriandre de manière biologique.

Où cultiver la coriandre

La coriandre est une aromatique qui aime le soleil et la chaleur. Apprécie les sols humides et meubles. Évitez de placer les plants de coriandre dans des endroits où le vent est fort car il est sensible aux forts courants d’air.

La coriandre n’aime pas être déplacée ou transplantée. Il est donc préférable de le planter là où il se retrouvera, soit en pleine terre, soit en pot.

Comment planter la coriandre

Pour faire pousser de la coriandre, placez les graines dans de la terre de jardin ou du terreau. Couvrez-les de terreau d’un demi-pouce d’épaisseur ou de terre légère. Enfin, arrosez avec un pulvérisateur en faisant attention de ne pas former de flaques.

Pendant la germination, arrosez régulièrement avec un filet (arroseur) jusqu’à ce que la plante sorte de terre. Ce serait mieux s’il pouvait être irrigué avec de l’eau de pluie. Si vous arrosez avec de l’eau du robinet, laissez reposer pendant quelques heures pour permettre au chlore gazeux de s’évaporer.

Lorsque les plantes ont peu de feuilles, éclaircissez-les en laissant 15 cm entre chaque coriandre pour éviter qu’elles ne poussent trop près les unes des autres. Vous pouvez commencer à récolter la coriandre deux mois après la plantation.

Culture de la coriandre en sol direct

Pour planter de la coriandre en pot dans le sol, essayez de le faire au printemps ou en été, et déplacez la coriandre au sol l’après-midi lorsque le soleil n’est pas trop fort.

Creusez un trou dans le sol un peu plus grand que le pot, mettez-le en terre, puis recouvrez de terre jusqu’à ce que les racines et l’eau soient recouvertes, vous pouvez utiliser du paillis pour protéger la terre du soleil et mieux retenir l’humidité.

Comment prendre soin de la coriandre

Enlevez régulièrement les mauvaises herbes autour de la coriandre afin qu’elle n’entre pas en concurrence avec les mauvaises herbes qui poussent d’elles-mêmes. Arrosez régulièrement pendant la germination et par temps chaud. Cela favorisera le développement des feuilles.

N’oubliez pas d’ameublir régulièrement le sol pour l’aérer et le garder léger, vous pouvez utiliser une fourchette et une pelle pour vous aider, mais faites-le avec précaution afin de ne pas endommager les racines de la plante.

Quand la coriandre sera-t-elle récoltée ?

Les feuilles de coriandre peuvent être récoltées quand vous en avez besoin. La plupart du temps, la récolte a lieu en été.

Pour ce faire, coupez les tiges dans le sol et laissez-en quelques petites pour que la plante de coriandre continue à pousser et ne meure pas.

Quant à la récolte des graines, attendez la fin de l’été lorsque les feuilles brunissent. Pour ce faire, coupez les petites fleurs blanches de l’ombelle qui produisent de petites graines.

Laissez sécher les graines dans un endroit sombre et sec. Après séchage, vous pouvez conserver les graines dans un bocal hermétique. Les graines de coriandre ont une odeur très différente de celle des feuilles.