De cette façon, vous pouvez faire un figuier en 30 jours à partir de boutures

Si vous faites partie de ceux qui aiment planter des arbres, dans cet article nous allons vous montrer une méthode simple pour réaliser un figuier en seulement 30 jours.

Pour ce travail, nous aurons besoin d’outils que nous pouvons normalement trouver à la maison, mais je vous recommande de lire l’article en entier pour voir ce dont vous avez besoin.

Il y a certaines choses que nous utiliserons qui peuvent être facilement obtenues à la pépinière la plus proche de chez vous et qui ne sont pas si chères.

Comment faire un figuier

D’abord et avant tout, nous aurons besoin d’une grosse branche, vous pouvez l’obtenir quand ils taillent un figuier. Il est important que la branche soit ligneuse ou au moins semi-ligneuse.

Si vous pouvez choisir, essayez d’en faire la branche la moins maltraitée. Nous enlevons les feuilles de celle-ci à côté de la tige, si nous la laissons, la seule chose qu’elle fera est d’éliminer tous les nutriments de la bouture.

Une fois qu’on a enlevé toutes les feuilles, on coupe celle-ci tous les 20 à 25 cm. Il doit s’agir d’une coupe transversale propre (si c’est avec un sécateur très tranchant, mieux).

Nous devons nettoyer chaque branche, pour cela nous avons besoin d’un bol avec un peu d’eau et un peu d’eau de Javel. Avec une brosse à dents, on brosse tout le tronc avec le mélange liquide.

Il est important de ne pas appuyer trop fort car vous pourriez abîmer la peau de la branche. Ce nettoyage aide à tuer tout type de champignon ou de bactérie pouvant affecter la coupe.

Après le nettoyage, nous plaçons les branches sur du papier absorbant. La branche doit être recouverte d’environ 2/3 du papier et on verse de l’agent d’enracinement (liquide) sur le papier.

Dès que vous avez fini de les humidifier, nous les plaçons dans des sachets hermétiques. Nous mettons ces sacs dans un autre sac un peu épais pour donner de l’obscurité à la coupe.

Nous mettons ce sac dans un endroit chaud et le laissons bien scellé pendant 15 jours. Au fil du temps, nous les avons sortis du sac et vous remarquerez que de nombreuses pousses sont sorties.

Pour ces boutures, il est important de créer un environnement humide et chaud. Nous avons 3 options : la première serait dans un grand récipient d’eau vide où jusqu’à 2 boutures peuvent entrer.

La seconde serait dans une bouteille d’eau normale où seulement 1 bouture entrerait. Et le troisième serait dans un pot avec une demi-bouteille (le haut).

La coupe de la bouteille doit être dans la partie supérieure (environ 5 ou 7 cm du bouchon). Il n’est pas nécessaire de le couper en entier, si on ne laisse pas un peu de plastique pour pouvoir fermer et ouvrir quand il le faut.

Dans n’importe quelle bouteille, nous faisons des trous dans la base (cela fonctionnerait comme un drain tout comme le pot). Puis au fond pour aider au drainage on ajoute des bouchons de liège ou des cailloux un peu gros.

Au-dessus des bouchons ou des pierres, on ajoute la terre. Cela peut être un type de jardinière (vous pouvez vous en procurer dans une pépinière) ou aussi celle du patio de votre maison.

Dans le sol, nous faisons un trou où nous mettrons la bouture (cela doit être environ 2/3 recouvert de terre). Très soigneusement, nous coupons la terre sans abîmer les pousses.

Avec nos doigts, nous pressons bien le sol contre la bouture, en essayant de ne pas laisser de “poches d’air”. Il ne reste plus qu’à arroser et refermer le bouchon de la bouteille.

Pour que le bouchon ne s’ouvre pas, on ajoute juste du scotch sur une partie de la bouteille pour qu’elle soit bien scellée. Avec cela, nous avons un environnement fermé, humide et chaud dont la coupe a besoin.

Nous ne l’ouvrons que lorsque nous devons l’arroser, je recommande de l’arroser toutes les 3 fois par semaine. En un mois et un peu plus vous auriez déjà développé le figuier.