6 astuces maison pour faire pousser votre romarin

C’est parfumé, c’est beau et c’est délicieux. Vous pouvez le cultiver à l’intérieur dans un contenant ou à l’extérieur dans votre jardin. Il est facile à cultiver et ne nécessite pas beaucoup d’attention pour son entretien. Pas étonnant que les jardiniers du monde entier aiment le romarin, cette herbe ligneuse vivace qui peut survivre pendant des années et apporte toutes sortes de délices aux sens.

Voici six conseils pour débuter, entretenir et récolter cet arbuste de romarin.

  1. Commencez par un découpage

Au lieu de planter des graines, trouvez une plante mature et enlevez une bouture de 4 pouces de long. Enlevez les feuilles du pouce inférieur de la coupe. (C’est la partie qui ira dans le sol). Si vous n’enlevez pas les feuilles avant la plantation, la tige pourrit plutôt que de pousser.

  1. Propagation du romarin

Tremper les pointes des boutures de romarin dans des hormones d’enracinement (que l’on trouve dans les jardineries) pour faciliter leur pousse. Le pot doit être placé dans un endroit ensoleillé, même si la lumière solaire directe ne soit pas très bonne pour cette plante. Arrosez régulièrement les boutures et gardez-les au chaud. Les racines se formeront dans environ trois semaines.

  1. Transplanter les plantules dans des pots individuels

Dès que les racines germent, plantez le romarin dans des pots ou à l’extérieur dans le jardin. Le romarin s’adapte à la plupart des conditions de croissance et est très rustique. La neige et les températures élevées ne le dérangent pas, et il est à l’aise dans presque tous les sols, du temps qu’il est arrosé. N’oubliez pas que le romarin peut développer la pourriture des racines dans un sol gorgé d’eau.

  1. Choisir l’emplacement principal de l’usine

Vous devrez décider si vous voulez continuer à faire pousser l’herbe dans des pots ou dans le jardin. Si vous vivez dans un climat froid, vous feriez peut-être mieux de rester aux pots pour pouvoir les déplacer à l’intérieur en hiver. Si vous avez l’intention de garder le romarin dans le jardin, mettez-le d’abord en pot pour qu’il puisse s’enraciner et se renforcer avant de le planter dehors. Un sol alcalin l’aidera à être plus parfumé. Certains jardiniers utilisent même le romarin comme haie parfumée.

  1. Tailler occasionnellement

Bien que le romarin n’ait pas besoin d’arrosage fréquent et n’ait pratiquement jamais besoin d’engrais, c’est une bonne idée de tailler les branches quelques centimètres en arrière au printemps. Même si la taille n’est pas nécessaire pour la santé de la plante, les buissons peuvent devenir assez gros et prendre de la place dans le jardin. La taille permet de contrôler leur taille et de conserver leur forme.

  1. Récoltez et savourez !

Cueillez des brins de feuilles de romarin chaque fois que vous en avez besoin. Comme c’est une plante à feuillage persistant, vous pouvez la récolter toute l’année. Conservez les branches dans un endroit frais et sec jusqu’à ce que vous soyez prêt à les cueillir. Le romarin est un excellent complément à de nombreux plats. En plus de ses nombreux bienfaits pour la santé en tant qu’huile essentielle, il peut également être utilisé dans une marmite pour remplir la maison de son parfum étonnant.