Savez-vous comment réussir à faire fleurir votre orchidée ?

Trouvez le meilleur emplacement dans votre maison, éventuellement près d’une fenêtre orientée au nord. Ensuite, procurez-vous un pot en plastique transparent, des copeaux d’écorce et une paire de ciseaux pour la taille. Vous verrez que votre orchidée vous offrira une belle floraison, au moins deux fois par an.

C’est la plante d’intérieur la plus belle et la plus élégante qui soit. Belle oui, mais la peur de ne pas voir leur orchidée fleurie en empêche beaucoup d’en avoir une à la maison. Cette fleur, en revanche, a juste besoin de trouver le meilleur emplacement dans les quatre murs de la maison. L’environnement qui l’accueille, en effet, doit lui rappeler autant que possible son habitat naturel, le tropical ; L’idéal serait donc de garder une orchidée dans la salle de bain ou la cuisine, mais une si belle plante ne peut-elle pas faire bonne impression sur la table d’un salon ?

Où le placer :

Ce que vous pouvez faire, c’est d’abord vous assurer que votre plante est éloignée des sources de chaleur directes et des courants d’air et n’est jamais exposée à la lumière directe. Le meilleur emplacement peut être près d’une fenêtre orientée au nord.

Utilisez un vase transparent :
Conservez la plante dans un pot en plastique transparent : vous pourrez ainsi observer le développement et l’état des racines de la plante ; le vase transparent permet également aux racines d’avoir une bonne exposition au soleil afin d’assurer la nourriture dont l’orchidée a besoin.

Choisissez des copeaux d’écorce :
A la place de la terre, dans le pot à orchidées vous devez utiliser des copeaux d’écorce qui ont l’avantage d’absorber l’humidité dont les racines ont besoin. Le sol retient peut-être plus d’eau que les copeaux, mais ces derniers ont le privilège de maintenir et de libérer progressivement l’humidité nécessaire à la plante.

Combien d’eau ?

Au lieu d’arroser l’orchidée, plongez-la complètement dans l’eau environ une fois par semaine ; cette opération ne fera que reproduire l’effet des tempêtes tropicales typiques de sa zone d’origine. Assurez-vous ensuite que l’excès d’eau s’écoule du vase : l’orchidée ne doit pas rester dans l’eau après le trempage.

Taille
Dès que vous constatez que les fleurs de la plante sont tombées naturellement, procédez à la taille. Cela permettra à la plante de reprendre le processus de floraison. Pour être sûr de ne pas trop couper, vérifiez les “nœuds”, c’est-à-dire ces petites encoches rondes sur la tige, et coupez les tiges au troisième “nœud” en partant du bas.

Variété d’orchidées :
Chaque variété d’orchidée se caractérise par des fleurs et des feuilles aux formes et couleurs les plus particulières. Chaque variété a aussi ses propres caractéristiques, et pour les faire refleurir, elles peuvent nécessiter des soins spécifiques.

Orchidées Phalaenopsis :
Ce sont les orchidées les plus communes et elles fleurissent en hiver. Pour les aider à refleurir, essayez de couper la tige au-dessus du dernier nœud dès que les fleurs commencent à faner. Après cela, ajoutez un engrais spécifique qui peut stimuler la floraison. Assurez-vous que l’environnement dans lequel se trouve l’usine a une température nocturne inférieure à 13 ° C.

Orchidées Paphiopedilum :
Connue sous le nom de « chausson de Vénus » ou « chausson d’orchidée », l’orchidée Paphiopedilum peut vous donner jusqu’à deux fleurs par an. Ce type d’orchidée a besoin de températures élevées toute l’année pour pouvoir refleurir, c’est-à-dire au moins 22°C – 23°C le jour et 19°C la nuit. Fertilisez-le en automne avec un produit spécifique pour stimuler la floraison.

Orchidées Cymbidium :
Les orchidées Cymbidium, quant à elles, garantissent plus de floraisons tout au long de l’année. sans trop d’efforts. Ils ont besoin d’air léger (pas direct) et assez humide : la stratégie est d’utiliser une soucoupe remplie d’argile expansée pour rester humide. De cette façon, l’eau ne touche pas les racines et, en s’évaporant peu à peu, crée un microclimat humide très bénéfique.
La température idéale pour le Cymbidium est d’environ 16°C mais, pour favoriser une seconde floraison, en automne il vaut mieux placer la plante dans un environnement avec une température d’environ 10°C, en réduisant beaucoup les arrosages. Procurez-vous également un engrais spécifique pour la floraison des orchidées, à ajouter dans les premiers jours du printemps et au début de l’automne.