Le secret pour multiplier les hortensias et avoir un jardin plein de fleurs

Savez-vous que l’hortensia est une fleur magique ? Il suffit de changer un seul ingrédient dans le pot pour le voir passer du rose vif au bleu profond

Voyons ensemble comment le cultiver chez soi même sans jardin !

Après l’avoir acheté, la première chose à faire est d’évaser la plante, car telle qu’elle est, restreinte dans un petit pot, elle ne poussera pas tant que ça. Laissons cela de côté un instant et prenons soin du vase.

Nous choisissons un vase d’au moins 40 cm de diamètre. Il n’y a pas besoin de soucoupe car de cette façon la stagnation de l’eau sera encore plus évitée.

Procédons maintenant à une couche de 2-3cm d’argile expansée, la pierre ponce naturelle, de manière à avoir une matière de base très très drainante.

Le moment est venu de vous révéler le secret de sa magie. Comment ça change de couleur ? L’astuce réside dans le pH du sol. Il suffit de changer le pH pour prendre la couleur que vous souhaitez, blanc, rose ou même violet.

Vous êtes fan de bleu ? Sachez qu’il nécessite un pH très bas : pour le raviver, utilisez du sulfate d’aluminium et/ou du marc de café. Si en revanche on veut des hortensias plus légers, on opte pour un sol basique avec un pH compris entre 6 et 8.

Nous avons opté pour un sol plus acide qui donne à la plante des couleurs plus intenses, comme celles de la passion. [ajoutez-le au pot] Alors ajoutons-le au pot ! En fait, pensez que le nom de la plante vient d’une histoire d’amour, car le naturaliste français Philibert Commerson, qui l’a amenée d’Orient en Europe, l’a nommée en l’honneur de la femme dont Hortense Barrè était amoureuse.

C’est une phase importante car il faut se rappeler que le système racinaire doit toujours rester plus haut que le niveau du sol. Ainsi, lorsque nous irons à l’eau, elle ne restera pas trempée mais l’eau coulera sur les côtés.
Si nous faisions le contraire, nous pourrions compromettre l’état de la plante. Nous arrosons généreusement, étant la première fois.
Et voilà, maintenant la plante est prête à être placée à sa place dans la maison.

Conseils supplémentaires :
Léger

L’hortensia aime l’ombre ou la mi-ombre. Elle n’est pas fan des bains de soleil : évitez les positions trop ensoleillées, qui font sécher prématurément les fleurs et brûlent les feuilles.

Arrosage :

Quant à l’arrosage, ce sera bien même une fois par jour. L’important est de ne pas laisser l’eau couler sur les feuilles car une moisissure blanche pourrait apparaître.

Fertilisation :

La fertilisation des hortensias se fait en hiver, lorsque la plante est au repos.

Multiplication :

Pour multiplier, nous avons besoin d’une bouture qui a au moins 3 nœuds. Avec la cisaille, on fait une coupe oblique en fin de bouture, pour augmenter la surface d’enracinement. Nous avons également coupé le haut en ne laissant que 2 nœuds. Nous enlevons les feuilles à la fin et raccourcissons les feuilles du haut avec les cisailles de cette manière.
Prenez maintenant un verre avec deux doigts d’eau et mettez la bouture à l’intérieur. Nous changeons l’eau tous les deux jours. Au bout de 40 jours on verra apparaître les premières racines et au bout de deux mois on pourra le transférer dans des pots !