Comment transplanter le poinsettia pour qu’il dure éternellement

Noël est à nos portes et s’il y a une plante qui vole la vedette aux autres en cette période c’est sans aucun doute le Poinsettia, ou Étoile de Noël. Originaire du Mexique, cette plante est aujourd’hui devenue l’un des symboles de Noël dans le monde

Le poinsettia ne fleurit qu’à la fin de l’année, mais cela ne veut pas dire qu’il doit mourir ou aller à la poubelle une fois les vacances terminées. Ci-dessous, nous expliquons comment transplanter et prendre soin du poinsettia pour le faire durer longtemps.

Commençons par parler de la température du sol, qui devrait se situer entre 20 et 22 degrés, alors qu’en floraison elle devrait se situer aux alentours de 18 degrés.

Utilisez un grand pot, d’environ 40 centimètres de large et 50 centimètres de profondeur, avec un bon drainage. Le sol ne doit pas être trop compact, pour éviter qu’il pourrisse les racines de la plante.

Pour transplanter le poinsettia, coupez l’enveloppe qui le contient en faisant très attention à ne pas toucher les racines. Si vous l’avez acheté dans un vase, tapotez-le légèrement jusqu’à ce que le vase se détache du sol. Dans les deux cas, placez la plante au centre du pot dans lequel vous avez préalablement mis de la terre.

Le poinsettia doit pouvoir profiter de quelques heures de lumière, mais il doit être placé dans un endroit à température constante et sans courants d’air.

Arrosez la plante tous les trois jours, mais assurez-vous que le sol ne reste pas trop humide. Coupez quelques pousses tous les deux à trois mois pour stimuler la croissance du poinsettia et le faire durer le plus longtemps possible.