Comment faire pousser de l’ail à la maison pour avoir un approvisionnement infini et ne plus jamais l’acheter

Combien d’ail aurez-vous acheté l’année dernière ? Largement utilisé en cuisine, il ne manque jamais de chez nous, pourtant peu savent qu’il est possible de faire pousser de l’ail à la maison. Ci-dessous, nous suggérons deux façons de le cultiver, à la fois très simples et abordables pour tout le monde.

Le procédé classique est très simple : il suffit de mettre l’ail germé, ou une tête d’ail, directement dans un bocal ou un récipient en verre. Ajoutez un peu d’eau pour ne couvrir que les racines d’ail et laissez-le dans un coin ensoleillé de la maison. Après quelques semaines, une tige va commencer à se développer qui, une fois qu’elle atteint 8 cm de longueur, peut être coupée et utilisée comme condiment.

Mais il est également possible de faire pousser de l’ail dans le sol. Choisissez un pot assez profond et large, un sol fertile et veillez à préparer un bon drainage avec du gravier. Faites des trous dans le sol et insérez une gousse d’ail, avec la partie des racines vers le bas.

Les gousses d’ail doivent être placées à une profondeur d’environ 2,5 cm, à environ 12 cm les unes des autres.

Arrosez deux fois par semaine, et si vous habitez dans un endroit froid, couvrez de paille pour le protéger. Le sol doit être humide, mais sans stagnation d’eau. Après quelques semaines, il sera possible de récolter l’ail cultivé.