Crinkles – biscuits au chocolat méga moelleux

Crinkles, vous connaissiez ? Leur nom m’était étranger mais pas leur visuel ! On les aperçoit une fois et on ne peut oublier leur couleur chocolatée cachée sous un épais nuage blanc (et je ne vous parle même pas l’odeur… :o).

 

J’avais testé une première version il y a quelques temps mais j’avais alors été plutôt déçue. Du coup, cette fois-ci, je m’attendais un peu au même résultat … Que nenni ! Les crinkles que je vous propose aujourd’hui (recette d’après « Brèves de gourmandise ») ont une texture parfaite : ils sont moelleux – à la limite du mousseux même ; et les amateurs de chocolat seront conquis 🙂 – ceux de sucre aussi cela dit en passant.


Pour 30 crinkles au chocolat :

  • 200g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • œufs
  • 80g de sucre en poudre (Edit : 60g, ça marche bien aussi 🙂
  • 1 sachet de sucre vanillé (soit 7-8g)
  • ½ cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 190g de farine blanche
  • Du sucre glace (pour la déco)

Dans une casserole, faire fondre sur feu très doux le chocolat et le beurre.

Dans un saladier, mélanger vigoureusement les œufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

Ajouter le chocolat fondu aux œufs sucrés, mélanger.

Rassembler la farine, la levure chimique et le sel puis tamiser petit à petit le tout sur la préparation chocolatée. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène et un peu dense.

Réserver 1h au frigo pour que la pâte durcisse.

Passé le temps de pause, prélever l’équivalent d’une cuillerée à soupe de pâte chocolatée, la rouler entre vos mains (comme si vous faisiez des truffes), puis la passer dans du sucre glace.

Déposer toutes les boules ainsi formées sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Veiller à les séparer un peu (4 cm maximum d’espacement suffiront), car la pâte va légèrement s’étaler.


CUISSON

Enfourner à 170°C pour 12 minutes environ (plus ou moins selon votre four). A la sortie, les crinkles doivent être gonflés et tout moelleux.

Les faire refroidir sur une grille.

CONSEILS

La seule amélioration que j’apporterais : réduire la quantité de sucre en poudre ; peut-être descendre à 60g, d’autant plus que le sucre glace est bien présent en bouche, le biscuit peut bien se permettre un peu de légèreté ;). Sinon rien à redire !

En plus, si on fait un rapide calcul, pour 2 biscuits (impossible de s’arrêter à 1, je vous garantis 🙂, on retrouve 3,5g de beurre, 13g de chocolat et un peu plus de 6g de sucre ; pas trop mal pour une telle gourmandise, non ?

Rose.