Choisir les bons pots pour les plantes d’intérieur et de patio

Lorsque vous achetez des pots pour des plantes pour la maison et le patio, peu importe de quelle matière ils sont faits, observez-les pour voir s’il y a des fissures et rejetez ceux qui ont des failles importantes. Voici quelques autres conseils.

Choisir les bons pots pour les plantes d'intérieur et de patio

Conseils de base

Les pots peuvent représenter un investissement considérable, alors réfléchissez avant d’en acheter.

  • Les pots en terre cuite véritables sont beaux et peuvent durer longtemps, mais ils ont besoin de protection hivernale dans les climats froids; leur poids les rend difficiles à déplacer et à ranger; et si vous les laissez tomber, ils se briseront.
  • Si vous ne pouvez pas leur donner les soins dont ils ont besoin, des pots en mousse ou en résine peuvent être un meilleur choix, plus durable.
  • Bien que ces matériaux aient également besoin de certains soins, ils résistent mieux aux abus.

La terre cuite

Les pots en terre cuite peuvent pratiquement durer éternellement … avec les soins appropriés.

  • Avant que la température atteigne le point de congélation en hiver, retirez à la fin de l’automne toutes les plantes extérieures en pots.
  • Déplacez les pots dans un endroit à l’abri du gel (tel qu’une cave tiède), en utilisant un diable ou un chariot si vous en avez besoin, en laissant la terre à l’intérieur des pots.
  • Si les pots sont trop lourds pour les déplacer avec la terre à l’intérieur, videz-les en premier.
  • La terre peut être pelletée dans des sacs à ordures robustes d’entrepreneurs et rangée n’importe où.
  • Si vous ne pouvez pas ranger vos pots dans un endroit à des températures sous le point de congélation, ils doivent être vidés; sinon l’humidité de la terre fera en sorte qu’elle prendra de l’expansion lorsqu’il y aura du gel et les pots se fissureront.
  • Pour ranger des pots de terre cuite à l’extérieur, retournez-les à l’envers afin que la neige et la glace ne s’accumulent pas à l’intérieur, puis surélevez-les en calant des morceaux de bois inutilisés sous les rebords. Lorsque possible, rangez-les sous un avant-toit ou un abri d’auto pour une protection accrue.
  • Vos pots de terre cuite peuvent un jour devenir un précieux héritage familial.

Nouvelles utilisations pour la terre cuite

Lorsque ces pots durables en terre cuite finissent par se fissurer, ils peuvent encore servir à des fins utiles.

  • Essayez de les utiliser à l’intérieur, remplis de fleurs séchés.
  • Ils font de parfaites décorations à thème sur des vérandas à moustiquaires ou dans des solariums.
  • Inversez-en un et utilisez-le pour soutenir une sculpture légère ou une petite plante en pot, en particulier une plante retombante.
  • Vous pouvez même placer sur un pot renversé un trépied rond et un napperon pour faire une petite table.
  • Si le pot est particulièrement beau, disposez-le par lui-même sur une étagère ou debout, peut-être drapé d’un peu de faux lierre faux et éclairé comme si c’était une œuvre d’art.
  • Si le pot est une perte totale, brisez-le avec un marteau et donnez une seconde vie aux tessons en plaçant quelques pièces courbes au-dessus du trou de drainage au fond d’un nouveau pot avant de le remplir avec de la terre. Ils vont empêcher la terre de boucher le trou de vidange.

Le plastique

Les pots en plastique – qu’ils soient décrits comme étant en mousse, en résine ou en vinyle – offrent un bon compromis entre la qualité et la commodité.

  • Ils ne durent pas des générations, mais ils sont légers, peu coûteux et souvent tout aussi attrayants que la terre cuite.
  • Les plastiques se dégradent plus de l’exposition à la lumière que de toute autre chose, alors entreposez les pots en plastique hors de la lumière directe du soleil.
  • Bien qu’il soit préférable de les vider avant que le thermomètre descende sous zéro, il n’est pas absolument essentiel de le faire.
  • Pour qu’un pot rempli de terre puisse passer l’hiver, mettez un sac poubelle sur celui-ci en sécurisant le bord du sac au sol avec des roches, ou couvrez-le d’un vieux morceau de contreplaqué coupé suffisamment grand pour surplomber le bord du pot, également sécurisé avec une roche.
  • Enfin, rappelez-vous qu’à des températures froides, certains plastiques deviennent très fragiles. En cas de chute, un pot en plastique froid peut se briser.