Conseils pour faire pousser vos propres arbres fruitiers

Faire pousser des arbres fruitiers signifie que vous serez en mesure de profiter non seulement des variétés les plus répandues, mais aussi d’autres plus inattendues, telles que les bananes, les fruits de la passion, les bleuets, les tamarillo et les cachimans. Voici quelques conseils simples pour vous aider à commencer.

Conseils futés pour faire pousser vos propres arbres fruitiers

Les avantages des arbres fruitiers

  • Au-delà de l’avantage de pouvoir dévorer des fruits frais, vous pourrez employer vos récoltes pour vous confectionner des tartes ou même faire votre propre vin.
  • Les arbres fruitiers ne vous apporteront pas que des fruits, mais viendront également embellir votre cours avec leur parure de fleurs parfumées au printemps et leurs fruits colorés en automne.

Comment débuter votre jardin d’arbres fruitiers

Même sur une toute petite propriété – ou même dans une cours à la banlieue – il est possible de créer un petit verger à même de fournir des fruits frais pour toute la famille pendant plusieurs mois de l’année. Même une petite cours au centre-ville peut disposer de suffisamment d’espace pour faire pousser un arbre à citron ou deux.

  • Les arbres fruitiers nécessitent généralement moins de soins que les fleurs et les légumes, et bien que cela peut prendre quelque fois de une à cinq années avant de pouvoir obtenir une récolte, ceux-ci continueront à produire pour de longues années avec les soins appropriés.
  • Dans les grands jardins, une zone peut être réservée aux arbres fruitiers, ou ils pourront être mélangés aux arbres et aux arbustes ornementaux, à condition d’avoir un bon ensoleillement, nécessaire à la maturation du fruit.
  • Bien des plantes produisant des fruits sont également agréables à l’œil et peuvent aussi servir de plantes ornementales. Les arbres fruitiers, par exemple, peuvent présenter une silhouette intéressante en plus de se parer de fleurs magnifiques au printemps.
  • Au moment de choisir leur emplacement, n’oubliez pas de prendre en considération que vos arbres ou arbustes fruitiers grandiront alors qu’ils parviendront à maturité.
  • Évitez de placer vos arbres trop près les uns des autres, car leurs branches risqueraient de se chevaucher et d’empêcher la lumière du soleil d’atteindre leurs fruits.

Le climat

  • Ne plantez que les espèces adaptées à votre climat et encore, à un endroit chaud et abrité, de façon à les protéger contre les vents forts et le gel.
  • Il est possible de faire pousser des plantes en-dehors de leur zone climatique idéale, tant et aussi longtemps que vous parvenez à leur fournir le micro-climat adapté.
  • Mais ces plantes vous demanderont plus de travail, et risqueront d’être plus sensibles aux parasites et aux maladies, en plus de vous demander une attention constante.
  • Dans un quartier plus frais, un arbre fruitier nouvellement planté peut avoir besoin de protection, telle que d’une couverture de givre pour les abriter des gels printaniers (qui peuvent endommager les jeunes pousses) et des gels d’automne (qui peuvent endommager les fruits à maturation tardive). Après environ 18 mois, lorsque l’arbre se sera adapté, cette protection ne sera plus nécessaire.

Un arbre, vigne ou buisson pour combler chaque espace

Les plantes à fruits sont divisées en un certain nombre de grandes catégories.

  • Les arbres fruitiers comprennent les pommiers, les poiriers, les pêchers et les abricotiers (soit les arbres produisant des piridions, fruits possédant un cœur et des noyaux), adaptés aux climats froids et tempérés, ainsi que les orangers, les citronniers et les pamplemoussiers (soit les arbres produisant des agrumes).
  • Les baies sont généralement des fruits mous poussant dans les climats froids, tels que les framboises et les groseilles.
  • Les fruits issus des plantes grimpantes, tels que la grenadille (laquelle produit les «fruits de la passion»), le raisin et le groseillier à maquereau de Chine. En raison de la température à laquelle ils poussent, la plupart des fruits des pays chauds, tels que les ananas, les mangues et les bananes sont classés comme étant des fruits «tropicaux et subtropicaux» plutôt que par leurs caractéristiques horticoles.

Les arbres fruitiers sont un délicieux ajouts à n’importe quel jardin, car ils produisent des récoltes abondantes en plus de fournir de l’ombre pendant l’été. Ils peuvent devenir de grande taille, et beaucoup continueront encore à fournir des fruits longtemps encore après vous.