Comment tailler vos plantes et arbres

Il existe trois techniques de base pour tailler les plantes: l’amincissement, l’√©bourgeonnage et le cisaillement. Il est important de comprendre la diff√©rence entre ces techniques car la m√©thode la plus simple, l’√©bourgeonnage, est rarement la meilleure. Voici quelques conseils suppl√©mentaires pour tailler correctement vos plantes et arbres.

Comment tailler vos plantes et arbres

1. L’amincissement

L’amincissement est ce que vous faites lorsque vous suivez une branche ou une tige jusqu’√† l’endroit o√Ļ elle pousse et la taillez √† son point d’origine. Avec les arbres, c’est g√©n√©ralement l√† o√Ļ elle √©merge d’une branche plus grosse ou du tronc.

  • Dans le cas des arbustes longilignes, comme le forsythia et le mahonia, la plupart des tiges trouvent leur origine directement au sol.
  • Prenez quelques minutes pour √©tudier d’o√Ļ proviennent les branches et vous saurez exactement comment faire ce type de taille.
  • Taillez toujours obliquement √† la tige afin de laisser l’eau s’√©couler de la surface coup√©e pour l’emp√™cher de pourrir.
  • Bien que l’amincissement soit souvent une mani√®re lente et difficile de tailler, c’est le meilleur moyen de pr√©server la forme naturelle de toute plante ligneuse.

2. L’√©bourgeonnage

L’√©bourgeonnage est une technique qui consiste √† tailler le bout des branches, ce qui entra√ģne le d√©placement des bourgeons plus bas sur la branche pour qu’ils fassent de nouvelles tiges et fleurs. Ce type de taille augmente le nombre de branches, ce qui rend la plante plus touffue.

  • L’√©bourgeonnage est utilis√© principalement pour les plantes qui fleurissent au bout des tiges, telles que les buddleias, les roses et la majorit√© des plantes grimpantes p√©rennes.
  • L’enl√®vement des fleurs fan√©es des plantes annuelles et p√©rennes utilise le m√™me principe.
  • Puisque l’√©bourgeonnage est facile compar√© √† l’amincissement, nombre de jardiniers √©bourgeonnent, √† tort, les azal√©es, les forsythias et les hortensias, privant les plantes de leur beaut√© naturelle ainsi que de nombreuses fleurs √† venir.

3. Le cisaillement

Le cisaillage est un √©bourgeonnage √† grande √©chelle et son utilisation doit √™tre limit√©e aux plantes que vous souhaitez faire pousser en haies denses, par exemple l’√©pine-vinette, le buis, le houx, et d’autres vari√©t√©s d’arbustes ayant une forme serr√©e et compacte.

  • Gardez √† l’esprit que le simple fait qu’un arbuste puisse √™tre cisaill√© ne signifie pas que ce soit n√©cessaire.
  • Lorsque des cultivars nains d’arbustes sont choisis, bien souvent, peu ou aucune taille n’est n√©cessaire pour les garder harmonieux et s√©duisants.

Tailler les branches lourdes

Si vous regardez de pr√®s l’endroit o√Ļ une branche d’arbre en rejoint une plus grosse, y compris le tronc, vous verrez un collet rid√© et relev√© d’√©corce. Efforcez-vous de couper juste en dehors de ce collet, sans couper √† l’int√©rieur de celui-ci. C’est parce que le collet contient des substances chimiques que l’arbre utilise pour boucher la blessure (votre taille), le rendant naturellement imperm√©able √† l’invasion de ravageurs et de maladies.

  1. S’il s’agit d’une grosse branche, commencez par la couper √† environ 15 centim√®tres (six pouces) du collet de la branche.
  2. Pour emp√™cher que le poids de la branche n’affecte la lame de la scie, faites d’abord une petite entaille sur le dessous de la branche.
  3. Coupez la branche √† partir du c√īt√© sup√©rieur de la branche, environ deux centim√®tres (un pouce) au-del√† de l’entaille de la face inf√©rieure de la branche.
  4. Enlevez la branche en faisant une seule coupe vers le bas juste √† c√īt√© du collet de la branche.

L’amincissement enl√®ve jusqu’√† un tiers des branches d’arbustes les plus vieilles pour encourager une nouvelle croissance color√©e. Les experts arboricoles ne recommandent plus de peindre la blessure caus√©e par la taille avec du goudron ou de la peinture, ce qui peut pi√©ger l’humidit√©, invitant la pourriture et les maladies.